News

26/09/2019

L’heure du vin est venue ! C’est le moment que le monde du vin tout entier a attendu toute l’année durant : les vendanges. Et c’est maintenant que tout s’opère. C’est le top départ de la saison, le moment où tout le processus viticole se met en route.

Eh oui, nos vignerons de Bordeaux et de France ont travaillé dur toute l’année pour tenter de faire éclore un millésime encore meilleur que les précédents.


Comment les vignerons ont-ils décidé de sonner le gong des vendanges ?


Au même titre que patience est mère de sûreté, persévérance est mère de qualité, tout particulièrement dans le monde du vin et le secteur viticole.

C’est à force de suivi et de contrôles viticoles et vinicoles répétés que l’on parvient à s’approcher au plus près du jour le plus adéquat pour récoltés les précieuses baies.

Pour cela, les vignerons vont suivre un procédé chirurgical, qu’ils reproduiront de façon aléatoire dans l’intégralité des rangs de vignes.


Première étape :

Inspecter la couleur des pépins et goûter. La couleur et le goût donneront à l’inspecteur oenologique une première idée du niveau de maturité et de la concentration en sucre et en acide de la grappe de raisin.

Deuxième étape :

Le contrôle de maturité passe avant tout par l’évaluation du taux de sucre et d’acidité présent dans le raisin. Grâce à une petite machine, qu’on appelle réfractomètre, conçue spécialement à cet effet, le vigneron, qui prendra ici le rôle d’examinateur oenologique, fera glisser du jus de raisin à l’intérieur pour en vérifier la teneur en sucre et en acidité.

Troisième et dernière étape :

Vérifier l’état extérieur global de la vigne est une étape essentielle lorsqu’il s’agit d’estimer si l’heure de la récolte est venue ou non. Taille, solidité, couleur des baies, tout est scrupuleusement étudié pour déterminer si les grappes pourront ou non résister aux prochaines intempéries.


Qu’en est-il de notre millésime 2019 ?


Cette année, si les raisins blancs ont déjà passé l’examen avec succès, les raisins rouges tirent au flanc…

C’est à partir du 15 septembre, et plus précisément le 24 septembre pour le Château Vieux Mougnac, que nos chers professionnels du monde du vin et de la vigne ont commencé à ramasser ce raisin blanc qui sera bientôt dans les verres de tous les amateurs de vin.

Avec de jolies grappes remplies de belles baies, les vignerons de Bordeaux ont promis une production correcte, voire bonne, tant au niveau de la qualité qu’au niveau de la quantité.

En revanche, les rouges se font attendre… La belle matière première du vin rouge 2019 ne sera pas récoltée avant le mois d’octobre. Et si pour les blancs, la quantité est acquise, le suspense est à son comble pour les rouges. On observe des grappes de merlot plus fébriles avec des baies moins gorgées de jus mais pour autant des pieds de vigne en bonne santé. La cuvée 2019 promet d’être rare et de qualité !


En résumé…


Après 2 années compliquées pour le monde du vin, les premiers indices de la récolte 2019 semblent plutôt rassurants. Même si on émet des réserves sur la quantité qui sera produite en vin rouge, nous sommes sûrs que la qualité sera au rendez-vous tant pour le vin blanc que pour le vin rouge !

Ce sont encore de belles dégustations de vin et des ateliers oenologiques très intéressants qui se profilent à l’horizon ! Mais dans un premier tant, place à la cuvée 2018, elle sera bientôt prête à la dégustation. Tous à vos verres de vin !